TECHNIQUES

Neurofeedback

 

Le neurofeedback, ou rétroaction neurologique, consiste à présenter au participant une mesure en temps réel de son activité cérébrale, et à lui proposer d’adapter son comportement en fonction de cette mesure. L’objectif est d’atteindre un certain état cérébral, et/ou de faciliter la flexibilité entre différents états cérébraux. Le neurofeedback est donc fondamentalement une technique d’entraînement des états cérébraux assistée par ordinateur, grâce à laquelle le participant va apprendre à réguler son comportement. Cet apprentissage peut se faire de manière consciente si le participant développe des stratégies explicites, mais il peut également avoir lieu de manière inconsciente. Cette technique est totalement non invasive, puisque les capteurs ne font que mesurer l’activité cérébrale et n’exercent aucune action sur le cerveau. Dans le cas d’un problème de santé, cette technique ne se substitue pas à une prise en charge médicale ou psychologique, mais elle peut facilement être utilisée en complément.

Les variables mesurées en neurofeedback dépendent du système utilisé. En électroencéphalographie (EEG), ces variables sont des ondes cérébrales regroupées par bandes de fréquences: delta (<4 Hz), thêta (4-8 Hz), alpha (8-12 Hz), SMR (12-15 Hz), bêta (>15 Hz), gamma (>35 Hz). En fonction de leur amplitude, les ondes cérébrales delta, thêta, alpha, SMR, bêta et gamma sont associées à des états généraux de sommeil profond, relaxation profonde, relaxation légère, vigilance tranquille, efficacité cognitive et liage perceptif, mais leur interprétation précise dépend de la position du crâne sur laquelle ces ondes sont mesurées. Tout entraînement en neurofeedback commence par une évaluation initiale, généralement en deux séances, qui permet en particulier de définir comment les variables mesurées évoluent dans des situations de relaxation, de vigilance ou de stress cognitif. Durant les séances d’entraînement, les indicateurs d’intérêt sont ensuite présentés au participant via des feedbacks visuels, auditifs ou tactiles. Par construction, ces feedbacks sont positifs lorsque le participant se rapproche de l’état cérébral souhaité, et négatifs lorsqu’il s’en éloigne, ce qui permet un apprentissage par renforcement.

Le spécialiste en neurofeedback accompagne la personne entraînée tout au long du processus. L’entraînement se déroule généralement en trois phases: la prise de conscience par le participant de son fonctionnement cérébral, l’entraînement d’un état cérébral particulier et/ou de la flexibilité entre différents états cérébraux, et finalement le transfert et la généralisation des compétences acquises dans des situations pertinentes de la vie quotidienne. La méthode Ouroboros Biofeedback & Neurofeedback ® utilise la notion d’état cérébral comme une simplification utile, fondée sur les découvertes en neurosciences cognitives et computationnelles et permettant de guider les entraînements. À la demande du participant et pour assurer le succès de la prise en charge, le spécialiste en neurofeedback communiquera volontiers le détail des protocoles utilisés au médecin ou au psychologue traitant. La durée typique des entraînements est purement indicative, et peut être adaptée en fonction des besoins.

 

Vigilance

L’attention est une fonction cognitive fondamentale. C’est également une ressource fragile, qu’il est souvent difficile de solliciter dans un monde empli de distractions. L’entraînement Vigilance a pour objectif de renforcer un état de vigilance tranquille, intermédiaire entre la relaxation profonde et l’efficacité cognitive, et caractérisé par une grande clarté mentale et de solides ressources attentionnelles. Cet entraînement est particulièrement indiqué pour les personnes souffrant de douleur chronique, d’anxiété ou de fatigue, ou les personnes subissant les conséquences d’une dépression. Pour les participants souhaitant améliorer leur performance intellectuelle, professionnelle et sportive, cet entraînement est également une bonne base à partir de laquelle d’autres protocoles pourront être ajoutés. Le spécialiste en neurofeedback utilise un protocole visant à renforcer les ondes cérébrales SMR (vigilance tranquille), et à contrôler les ondes cérébrales thêta (relaxation profonde) et bêta (efficacité cognitive). Il débute généralement en plaçant l’électrode d’intérêt en position Cz (position centrale), et en faisant visionner au participant un film qui s’obscurcit lorsque le cerveau ne produit pas l’activité souhaitée. En fonction de l’âge et des préférences personnelles, le film peut également être remplacé par une musique, ou par différents jeux. À mesure que l’entraînement progresse, le participant parvient à entrer toujours plus facilement et durablement dans un état de vigilance tranquille, et à généraliser cet apprentissage dans son environnement quotidien. La durée typique d’un entraînement Vigilance est de huit séances.

 

Efficacité

L’efficacité cognitive réclame un état cérébral particulier, orienté vers la tâche à accomplir. Lorsque la concentration sur une tâche est maximale, un état particulier de flux (« flow ») peut être atteint, durant lequel une personne se retrouve totalement immergée dans son activité et perd souvent la notion du temps, tout en atteignant une performance maximale. L’entraînement Efficacité a pour objectif de renforcer un état actif et de permettre la réalisation efficace de différentes tâches cognitives, ainsi que la flexibilité entre ces différentes tâches. Cet entraînement est particulièrement indiqué pour les personnes souhaitant renforcer leurs capacités de concentration et d’apprentissage, remédier à des déficits précis tels que la lecture et le calcul, ou pour les personnes désireuses d’améliorer leur performance intellectuelle d’une manière générale. Le spécialiste en neurofeedback utilise un protocole visant à renforcer les ondes cérébrales bêta (efficacité cognitive) et à contrôler les ondes cérébrales thêta (relaxation profonde). Il débute généralement en plaçant l’électrode d’intérêt en position Fz (position frontale), et en proposant au participant différentes tâches cognitives. À mesure que l’entraînement progresse, le participant parvient à entrer toujours plus facilement et durablement dans un état d’efficacité cognitive, à améliorer sa performance dans différentes tâches, et à généraliser cet apprentissage dans son environnement quotidien. La durée typique d’un entraînement Efficacité est de huit séances.

 

Apaisement

Le cerveau ne peut pas être constamment engagé dans des tâches cognitives. Le repos et la récupération sont essentiels pour le fonctionnement correct du cerveau, et en particulier pour la consolidation des souvenirs. Cependant, décrocher de ses préoccupations quotidiennes est souvent difficile dans les situations d’anxiété, caractérisées par des pensées stressantes spécifiques et par des inquiétudes plus diffuses. L’entraînement Apaisement a pour objectif de renforcer un état passif et de faciliter l’apaisement mental. Cet entraînement est particulièrement indiqué pour les personnes en situation d’anxiété, ou dans le cadre d’un entraînement général de la performance intellectuelle, professionnelle et sportive. Le spécialiste en neurofeedback utilise un protocole visant à renforcer les ondes cérébrales alpha (relaxation légère) et thêta (relaxation profonde), et à contrôler les ondes cérébrales bêta (efficacité cognitive). Il débute généralement en plaçant l’électrode d’intérêt en position Pz (position postérieure), et propose au participant de se détendre en fermant les yeux, tout en se laissant guider par des feedbacks auditifs légers. À mesure que l’entraînement progresse, le participant parvient à entrer toujours plus facilement et durablement dans un état d’apaisement mental, à améliorer sa performance ultérieure dans différentes tâches grâce à un repos plus complet, et à généraliser cet apprentissage dans son environnement quotidien. La durée typique d’un entraînement Apaisement est de huit séances.

 

Unité

La flexibilité entre différents états cérébraux est une condition importante pour l’optimalité selon la méthode Ouroboros Biofeedback & Neurofeedback ®. L’entraînement Unité a pour objectif d’améliorer cette flexibilité en facilitant la transition entre les états actif, intermédiaire et passif. À mesure que l’entraînement progresse, le participant gagne une maîtrise plus étendue de ses états cérébraux, et peut faire face plus efficacement à des changements de contraintes et à des exigences de performance particulières. La durée typique d’un entraînement Unité est de cinq séances.

Formulaire en ligne

Pour prendre un rendez-vous ou demander une information, vous pouvez utiliser notre formulaire.

Téléphone

021 683 02 22

Horaires

Lundi - vendredi

8h-12h et 14h-18h

Adresse

Place de la Riponne 5

1005 Lausanne