TECHNIQUES

Biofeedback

 

Le biofeedback, ou rétroaction biologique, consiste à présenter au participant une mesure en temps réel de son activité corporelle, et à lui proposer d’adapter son comportement en fonction de cette mesure. L’objectif est d’atteindre un certain état cérébral, et/ou de faciliter la flexibilité entre différents états cérébraux. Le biofeedback est donc fondamentalement une technique d’entraînement des états cérébraux assistée par ordinateur, grâce à laquelle le participant va apprendre à réguler son comportement. Cet apprentissage peut se faire de manière consciente si le participant développe des stratégies explicites, mais il peut également avoir lieu de manière inconsciente. Cette technique est totalement non invasive, puisque les capteurs ne font que mesurer l’activité corporelle et n’exercent aucune action sur le corps. Dans le cas d’un problème de santé, cette technique ne se substitue pas à une prise en charge médicale ou psychologique, mais elle peut facilement être utilisée en complément.

Les variables mesurées en biofeedback sont spécifiquement liées à l’activité du système nerveux autonome: rythme cardiaque, rythme respiratoire, activité musculaire, conductivité de la peau, température. La recherche montre que de telles variables sont de bons indicateurs pour évaluer l’état cérébral de la personne entraînée. Tout entraînement en biofeedback commence par une évaluation initiale, généralement en deux séances, qui permet en particulier de définir comment les variables mesurées évoluent dans des situations de relaxation, de vigilance ou de stress cognitif. Durant les séances d’entraînement, les indicateurs d’intérêt sont ensuite présentés au participant via des feedbacks visuels, auditifs ou tactiles. Par construction, ces feedbacks sont positifs lorsque le participant se rapproche de l’état cérébral souhaité, et négatifs lorsqu’il s’en éloigne, ce qui permet un apprentissage par renforcement.

Le spécialiste en biofeedback accompagne la personne entraînée tout au long du processus. L’entraînement se déroule généralement en trois phases: la prise de conscience par le participant de son fonctionnement cérébral, l’entraînement d’un état cérébral particulier et/ou de la flexibilité entre différents états cérébraux, et finalement le transfert et la généralisation des compétences acquises dans des situations pertinentes de la vie quotidienne. La méthode Ouroboros Biofeedback & Neurofeedback ® utilise la notion d’état cérébral comme une simplification utile, fondée sur les découvertes en neurosciences cognitives et computationnelles et permettant de guider les entraînements. À la demande du participant et pour assurer le succès de la prise en charge, le spécialiste en biofeedback communiquera volontiers le détail des protocoles utilisés au médecin ou au psychologue traitant. La durée typique des entraînements est purement indicative, et peut être adaptée en fonction des besoins.

 

Cohérence

Le rythme cardiaque n’est pas constant. Même si cela est peu perceptible au premier abord, le cœur accélère et décélère constamment pour s’adapter aux contraintes physiologiques, cognitives et environnementales. L’entraînement Cohérence est fondé sur la cohérence cardiaque, un état particulier durant lequel l’accélération et la décélération du cœur suivent un rythme régulier, attestant de l’équilibre entre les influences des systèmes sympathique et parasympathique. Les exercices de cohérence cardiaque fondés sur la respiration contrôlée permettent une gestion du stress remarquablement simple et efficace, avec de nombreux bénéfices sur la santé physique et mentale. Le spécialiste en biofeedback utilise l’électrocardiographie et la pneumographie pour évaluer les rythmes cardiaque et respiratoire, et analyse le signal à l’aide de différents outils mathématiques pour aider le participant à trouver la fréquence de respiration optimale. Il s’assure ensuite que le participant peut maintenir ce rythme en aisance respiratoire, en accordant à l’exercice la quantité adéquate d’effort cognitif. Une fois l’entraînement achevé, le participant peut continuer à s’entraîner à la cohérence cardiaque dans son environnement quotidien. Dès lors qu’une pratique régulière est établie, les exercices de cohérence cardiaque peuvent également être utilisés de manière ponctuelle, pour se remettre d’une situation stressante ou en anticipation de celle-ci. La durée typique d’un entraînement Cohérence est de trois séances.

 

Équilibre

Le maintien d’une bonne posture est important pour la santé physique et mentale. Dans le cas de douleurs chroniques, il est souvent difficile de maintenir une posture correcte, car la douleur produit un stress constant qui affecte la perception du corps, et limite généralement les mouvements et les positions possibles. Les tensions au niveau du dos et de la nuque sont également très fortement associées au stress. L’entraînement Équilibre a pour objectif de rétablir l’équilibre musculaire, afin de soulager des douleurs chroniques, d’améliorer la fonctionnalité et de diminuer le stress. Le spécialiste en biofeedback utilise l’électromyographie pour aider le participant à maîtriser sa tension musculaire. L’électromyographie permet de mesurer les potentiels électriques émis par la contraction musculaire, et renseigne donc sur l’activité des muscles. À mesure que l’entraînement progresse, le participant peut généraliser les nouveaux réflexes musculaires dans son environnement quotidien, de manière toujours plus naturelle. La durée typique d’un entraînement Équilibre est de cinq séances.

 

Résistance

Le stress est inévitable. La manière de réagir aux situations stressantes peut quant à elle être entraînée, et de bonnes capacités de gestion du stress peuvent considérablement renforcer la santé physique et mentale, et éviter des problèmes tels que les troubles du sommeil, les troubles de l’appétit et le burn-out. L’entraînement Résistance a pour objectif d’entraîner la gestion du stress en alternant des exercices cognitifs avec des séquences de repos, et en encourageant le participant à développer sa résilience après une situation stressante. Le spécialiste en biofeedback utilise l’électrodermographie et la thermométrie pour aider le participant à diminuer son stress après l’effort cognitif. L’électrodermographie permet de mesurer la conductivité de la peau, et la thermométrie la température du bout des doigts, deux variables qui réagissent fortement au niveau de stress. À mesure que l’entraînement progresse, le participant peut généraliser les nouvelles habitudes dans son environnement quotidien, en contrôlant mieux sa réaction aux événements stressants. La durée typique d’un entraînement Résistance est de trois séances.

Téléphone

021 683 02 22

Lundi-Vendredi:
8h-12h et 14h-18h

Adresse

Place de la Riponne 5

1005 Lausanne

2e étage

Questions fréquentes

Pour trouver des réponses à vos questions.

Formulaire en ligne

Pour demander une information ou faire une suggestion.