APPLICATIONS

Santé

 

Un état de stress prolongé peut avoir de nombreuses répercussions négatives sur la santé physique et mentale. Lorsque les fonctions contrôlées par le système sympathique sont trop souvent sollicitées par rapport à celles contrôlées par le système parasympathique, la récupération du cerveau et du corps est insuffisante, et des dérèglements du sommeil, de l’appétit, de la résistance immunitaire ou de la perception de la douleur peuvent être observés. Ces dérèglements peuvent enclencher un cercle vicieux, car le problème de santé sera souvent une préoccupation permanente qui va diminuer la qualité de vie et rendre plus difficiles les activités du quotidien, générant ainsi un stress supplémentaire qui peut, à la fois, amplifier la douleur ressentie et ralentir la guérison. En complément à une prise en charge par un médecin ou un psychologue, les entraînements du cerveau et des fonctions cognitives peuvent être utilisés pour briser ce cercle vicieux, en aidant le participant à développer de nouveaux réflexes cognitifs et comportementaux, qui permettront d’atténuer la douleur et pourront faciliter le rétablissement. Les participants qui éprouvent de la difficulté à s’engager à nouveau dans des tâches cognitives, suite à des problèmes de santé qui les ont épuisés, peuvent également bénéficier de ces entraînements pour récupérer progressivement leur capacité de concentration et leur efficacité cognitive.

 

Douleur chronique

Une douleur chronique est souvent un phénomène complexe, insaisissable, avec des répercussions sérieuses sur le bien-être et la fonctionnalité. Elle peut prendre différentes formes, et concerner différentes parties du corps. Les entraînements du cerveau et des fonctions cognitives se concentrent généralement sur la gestion du stress, la relaxation musculaire, la vigilance tranquille et l’apaisement mental.

 

Migraine

Une migraine peut présenter différents niveaux de sévérité, et s’avérer très handicapante au quotidien. Les entraînements du cerveau et des fonctions cognitives se concentrent généralement sur la gestion du stress, la vigilance tranquille et l’apaisement mental. Les techniques utilisées peuvent également impliquer des tâches cognitives, afin d’entraîner le participant à accomplir ces dernières avec la juste quantité d’effort mental, en restant en deçà des symptômes douloureux.

 

Anxiété

Un trouble anxieux peut prendre des formes très variables. Cette affection, très fréquente dans la population, se caractérise par un sentiment d’inquiétude excessif, et est fortement associée à d’autres pathologies, comme la dépression. Les entraînements du cerveau et des fonctions cognitives cherchent généralement à développer un état de vigilance tranquille, avant de progresser vers un état d’apaisement mental.

 

Dépression

Une dépression est un trouble sérieux qui peut avoir des répercussions sur de nombreuses dimensions de la santé, comme l’alimentation, le sommeil et la résistance immunitaire. Les entraînements du cerveau et des fonctions cognitives cherchent généralement à rétablir une bonne flexibilité entre la vigilance tranquille, l’apaisement mental et l’efficacité cognitive.

 

Burn-out

Un burn-out, ou épuisement professionnel, se caractérise par une fatigue grave et une impossibilité à poursuivre les activités professionnelles. Les entraînements du cerveau et des fonctions cognitives se concentrent généralement sur la gestion du stress, la vigilance tranquille et l’apaisement mental. En fonction du stade du burn-out, les techniques utilisées peuvent également impliquer des tâches cognitives, afin de réhabituer progressivement le participant à réaliser un travail productif.

 

Trouble du sommeil

Un trouble du sommeil peut avoir des répercussions importantes sur la concentration, l’humeur et l’efficacité cognitive durant la journée. Les entraînements du cerveau et des fonctions cognitives se concentrent généralement sur la gestion du stress, la vigilance tranquille et l’apaisement mental.

 

Trouble de l’appétit

Un trouble de l’appétit peut prendre différentes formes. Les entraînements du cerveau et des fonctions cognitives se concentrent généralement sur la gestion du stress, la vigilance tranquille et l’apaisement mental. En fonction du profil exact, des procédures particulières peuvent être utilisées.

 

Fatigue

Une fatigue anormale peut être due à différents facteurs biologiques, comportementaux et psychologiques. Elle peut être liée à un état d’anxiété ou de dépression, ou encore à un trouble du sommeil. Les entraînements du cerveau et des fonctions cognitives cherchent généralement à rétablir une bonne flexibilité entre la vigilance tranquille, l’apaisement mental et l’efficacité cognitive.

 

Addiction

Une addiction se caractérise par le besoin apparemment irrépressible d’accomplir une certaine activité ou de consommer une certaine substance, et par un sentiment de manque lorsque cette activité ou cette consommation est impossible. Les entraînements du cerveau et des fonctions cognitives se concentrent généralement sur la vigilance tranquille et l’apaisement mental. En fonction de la nature de l’addiction et du stade du traitement, des procédures particulières peuvent être utilisées.

 

Phobie

Une phobie est une peur apparemment irrationnelle d’une situation ou d’un objet particulier. Les entraînements du cerveau et des fonctions cognitives se concentrent généralement sur la gestion du stress en présence ou en anticipation de l’objet de la crainte.

Téléphone

021 683 02 22

Lundi-Vendredi:
8h-12h et 14h-18h

Adresse

Place de la Riponne 5

1005 Lausanne

2e étage

Questions fréquentes

Pour trouver des réponses à vos questions.

Formulaire en ligne

Pour demander une information ou faire une suggestion.